radiall

Radiall – Voreppe (38) :

dans cette entreprise de métallurgie de l’Isère (355 salariés), l’UNSA, présente pour la première fois, gagne haut la main les élections avec 55,3% des suffrages (3 sièges). La CGT (44,7%) progresse légèrement. La CFDT n’existe plus dans l’entreprise.

Radiall – St Quentin-Fallavier (38) :

dans cet établissement (282 salariés), l’UNSA obtient 47,2% des voix, progressant de près de 10 points arrivant derrière la CFDT en baisse qui reste majoritaire (52,8%).